201107_14

Du temps de la marine à voiles, les poules avaient des dents et les Pescalunes pêchaient les étoiles au bord du canal avec des paniers percés. Les escalopes de veau ne rétrécissaient pas à la cuisson, le soleil brillait l’été alors que les giboulées se contentaient de mars. Les chevaux de trait ruaient dans les brancards et il arrivait même que le geste auguste du semeur fît méditer un obscur témoin. Les sorcières s’enflammaient sur les bûchers pendant que les crapauds coassaient dans les herbes hautes du bord des rives entre deux rires d’enfants. Purs, les enfants. Forcément purs. Et le temps s’écoulaient au fil des semaines liturgiques. La peste agissait à l’identique. Cela donnait aux nonnes un fol espoir de rédemption et aux fossoyeurs celui, plus raisonnable, de combler le vide de quelques pelletées de terre fraîchement remuée… Au temps de la marine à voiles, on construisait des cathédrales et on marchait à pied. Dieu faisait son tout-puissant pendant que le roi écoutait une sonate entre deux bosquets garnis de courtisanes. Plus loin, les cloches sonnaient la fin de la sieste, le rhum se buvait au tonneau et la cruche, tant allait à l’eau qu’à la fin les soldats inconnus s’y brisaient le crâne. Les tables étaient entourées de bancs, les villes de remparts et Constance passait des jours interminables assise sur la pierre glacée de sa prison aigues-mortaise. Les boucs montaient les chèvres. La légion était romaine, la miche cuite au four à bois et la dentellière à peine éclairée par une minuscule fenêtre. Les papillons émerveillaient les jeunes filles en fleurs qui couraient à leur suite pour les attraper d’un joli coup de filet. Les journaux étaient intimes même s’il faudra attendre la marine à vapeur pour s’essuyer les fesses avec… Au temps de la marine à voile, déjà, tout le monde… Chut ! l’humanité doit garder au moins l’illusion que personne ne fait jamais… Caca ?

Cette entrée a été publiée dans Photocriture. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>